L’Institut des normes de gouvernance numérique publie la spécification technique pour les justificatifs d’identité numériques et les services de confiance numérique

L’Institut des normes de gouvernance numérique (INGN) est ravi d’annoncer la publication de la spécification technique nationale 115 (DGSI/TS 115) pour les justificatifs d’identité numériques et les services de confiance numérique, conçu sous la direction des spécifications techniques nationales du Conseil canadien des normes.

Cette spécification technique propose une méthodologie d’essai et des critères à respecter afin d’assurer la conformité d’un système pour l’émission, la gestion, le stockage, la présentation ou la vérification de justificatifs d’identité numériques lisibles par machine.

La spécification DGSI/TS 115 vise également à établir les exigences minimales en ce qui concerne l’interopérabilité et la confiance chez les émetteur·rice·s, les vérificateur·rice·s et les détenteur·rice·s de justificatifs d’identité numériques, tout en élaborant un ensemble de principes de base et un ensemble de meilleures pratiques.

Le Conseil canadien des normes utilisera cette spécification technique dans le cadre de son projet à quatre phases avec le gouvernement du Canada. Le Conseil canadien des normes commencera à mettre à l’essai la spécification technique afin de s’assurer qu’elle convient à son objectif tandis qu’il teste un prototype de programme d’évaluation de la conformité pour les justificatifs d’identité numériques et les services de confiance numérique. L’accréditation et l’évaluation de la conformité sont essentielles pour s’assurer que les normes et les autres outils de normalisation, comme les spécifications techniques, sont appliqués correctement et de manière cohérente afin de susciter la confiance du public dans les systèmes, les produits et les services.

« Le Conseil canadien des normes et le gouvernement du Canada sont déterminés à établir des justificatifs fiables d’identité numériques pour la population canadienne. Cette spécification technique représente un pas important vers la création d’un programme d’accréditation des justificatifs d’identité numériques et des services de confiance numérique. En s’assurant que les organismes d’évaluation de la conformité et les organismes d’élaboration de normes démontrent la compétence technique, la fiabilité et l’intégrité requises par les normes nationales et internationales, l’accréditation contribue à susciter la confiance du public dans les systèmes, les produits et les services. »

Elias Rafoul, vice-président, CCN, services d’accréditation

Les justificatifs d’identité numériques sont de plus en plus importants au sein de l’économie numérique moderne étant donné qu’il s’agit de représentations électroniques des certificats et des pièces d’identité physiques nécessaires au bon fonctionnement de l’économie. Les portefeuilles numériques sont sous le contrôle de l’utilisateur·rice qui peut y conserver des versions numériques de documents comme des billets d’avion, un permis de conduite, des diplômes universitaires et des certificats de constitution en société. Ces applications sont alimentées par des technologies de services de confiance numérique, telles que les registres de données et les systèmes d’émission et de vérification basés sur les chaînes de blocs.

Cette spécification technique est essentielle, car elle offre aux organisations un cadre pour évaluer leur posture de sécurité actuelle et identifier les points à améliorer. Elle contribue à veiller à ce que les données et les systèmes d’infrastructure soient adéquatement protégés et que les risques auxquels ces systèmes s’exposent soient réduits.

La spécification technique DGSI/TS 115 peut désormais être téléchargée à partir du site Web du Conseil de gouvernance numérique.

“L’Institut des normes de gouvernance numérique est fier de s’associer au Conseil canadien des normes (CCN) et au gouvernement du Canada pour soutenir l’élaboration de cette spécification technique. Cette spécification établit les exigences minimales pour assurer l’interopérabilité des justificatifs d’identité numériques et des services de confiance entre les entreprises et les gouvernements, et ainsi procurer une expérience fluide aux utilisateur·rice·s.”

Darryl Kingston, directeur général, Institut des normes de gouvernance numérique

 

Demandes des médias

Julia Hancock
Institut des normes de gouvernance numérique
julia.hancock@dgc-cgn.org

Emilie Sartoretto
Conseil canadien des normes
emilie.sartoretto@scc.ca

 

À propos

Conseil de gouvernance numérique
Le Conseil de gouvernance numérique a pour mission de favoriser la confiance de la population canadienne à l’égard de la conception, de l’architecture et de la gestion responsables des technologies numériques au moyen de quatre champs d’activité :

    • Mettre en place une tribune de cadres de direction permettant aux membres de partager leurs meilleures pratiques, d’identifier les lacunes de la gouvernance numérique et d’accorder la priorité à l’action collective.
    • S’associer pour faire l’essai de nouvelles technologies et fournir des preuves de concept et des bases communes afin de gérer les possibilités et les risques associés à l’utilisation de technologies numériques.
    • Créer l’Institut des normes de gouvernance numérique, indépendamment du conseil, pour élaborer des normes de gouvernance de la technologie.
    • Certifier des organisations en vertu des normes de gouvernance numérique.

 

Institut des normes de gouvernance numérique
L’Institut des normes de gouvernance numérique élabore des normes de gouvernance des technologies numériques adaptées à une utilisation mondiale. L’institut collabore avec des spécialistes, des partenaires nationaux et internationaux et le public afin d’élaborer des normes qui réduisent les risques pour les Canadien·ne·s et les organisations canadiennes qui adoptent et utilisent des technologies numériques novatrices au sein de l’économie numérique actuelle. L’Institut des normes de gouvernance numérique est une division indépendante du Conseil de gouvernance numérique.

 

Conseil canadien des normes
Depuis 1970, le Conseil canadien des normes contribue à rendre la vie des gens, des communautés et des entreprises plus sécuritaire, saine, prospère et durable au Canada à l’aide du pouvoir de la normalisation. Le CCN collabore avec un vaste réseau de partenaires nationaux et internationaux et agit à titre de voix du Canada pour les normes et l’accréditation à l’échelle internationale, y compris en tant que membre de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) et de la Commission électrotechnique internationale (CEI). En tant que principal organisme d’accréditation, le CCN suscite la confiance du marché à domicile et à l’étranger en s’assurant que les organismes d’évaluation de la conformité répondent aux attentes les plus exigeantes. Le CCN crée ainsi un monde de possibilités.

Partagez cette publication

Retour en haut

This website uses cookies to improve your experience. By using our website you agree to our Cookie Policy

This website uses cookies to improve your experience. By using our website you agree to our Cookie Policy